La peur

Aujourd’hui je reviens avec un article différent. Pas de couture, pas de discussions autour du corps. C’est de la peur dont je voudrais parler. J’espère que vous ne serez pas déçu.e.s lorsque vous vous rendrez compte que cet article n’a pas vocation à vous aider à gérer vos peurs, bien au contraire. Même si je n’aime pas l’admettre ou que j’aime l’idée que je donne plutôt l’impression de ne pas avoir peur, en fait je suis très souvent terrorisée.

La vie me fait peur, l’avenir me fait peur, sortir de ma zone de confort aussi.

Je peux dire aujourd’hui que la peur me freine. Je me retrouve bloquée, dans l’incapacité à aller au bout de mes envies, de mes projets parce que j’ai peur. C’est comme ça depuis bien trop longtemps … Je pense sincèrement que dans mon entourage, être une femme peureuse n’est pas l’image que je renvoie mais dans ma tête c’est le bordel. Je suis constamment tétanisée des conséquences de mes actes.

Dernièrement j’ai également été confrontée à la peur due à des attentes différentes des miennes. La peur de la façon dont on me perçoit de l’extérieur. J’ai la chance d’avoir une maman qui me soutient peu importe le nouveau projet farfelu que j’ai en tête. J’ai une maman qui jamais ne me donnera l’impression d’aller trop lentement ou remettrait en question ma situation. Cependant en grandissant d’autres personnes sont entrés dans mon entourage et pour la première fois je suis face à des personnes qui jugent, s’inquiètent de ma façon de faire, de mes finances, de mes projets, de qui je suis tout simplement. Cette situation me perturbe et me déstabilise, je me sens plus vulnérable que jamais et ma confiance en prend un coup.

J’aimerais bien dire que je m’en fiche, que je passe au-dessus mais pour le moment je n’en suis pas encore là… Je fais de mon mieux en tous cas. Je pense que j’anticipe beaucoup trop ce qui peut se passer, j’imagine le pire. J’ai du mal à me dire que ça va aller, que je vais réussir, que j’en ai les capacités. J’ai trop souvent l’impression de ne pas être “suffisante”.

Je suis déterminée à travailler sur tout ça, affronter mes peurs et les dépasser. Je pense que j’ai d’abord besoin d’accepter mes peurs avant de pouvoir apprendre à les gérer. Il me tarde déjà de vous écrire l’article dans lequel je vous dirai que j’ai surmonté tout ça, que je n’ai plus peur. Ce moment où j’aurai trouvé comment vivre avec mes peurs et ne plus les percevoir comme un frein.

Je sais que ce moment finira par arriver car j’ai vraiment envie de dépasser tout ça, en attendant j’écris cet article (qui est probablement beaucoup trop personnel) comme une première étape.

J’ai peur, je le sais maintenant, je l’accepte et je vais faire en sorte de m’améliorer.

17 commentaires

  1. Hello :).
    Plutôt bien venu cet article. Je ne pourrait que te dire qu’il est inspirant et que … Je m’y retrouve. C’est drôle, c’est plus dans ta description du “j’ai du mal à me dire que cela va aller … d’être suffisante”.
    C’est assez contradictoire car dans ma façon d’être je suis très positive. Mais lorsqu’il s’agit des autres :). Pour moi, j’ai sans cesse l’impression de ne pas suffire, pas fournir assez ou que mes projets ne sont pas assez bien.
    Il parait que c’est la confiance en soi qui manque un peu. Pareil pour toi ?
    C’est un long chemin que celui de se connaître, mais tu sembles en bonne voie :). Je te souhaite bon courage et plein de belles pensées pour toi.
    Amicalement,

    1. Author

      Coucou!
      Merci beaucoup pour ton retour, je suis ravie que tu es pu te retrouver dans mon article. Comme tu le dis si bien je pense que tout ça est du en partie par un manque de confiance en mes capacités… Je ne sais pas si elle est justifiée ou non mais j’y travaille!
      Encore merci pour ton retour,
      Bisous

  2. Bonjour je viens tout juste de découvrir votre blog et votre Instagram … tout juste magnifique ! Je pousse aussi ma fille qui est créatrice des ateliers Mllepolette a développé sa petite entreprise ! Je crois en elle et je suis sur qu’il se passera quelque chose d’extraordinaire pour elle ! Idem pour vous ! Se tourner vers les gens bienveillants et laisser de côté les autres ! Vous êtes l’avenir ! Lancez vous et profitez de votre talent pour vous éclater dans ce que vous aimez et croyez en vous ! Bravo !!! Vous avez le talent a porté de mains ! Bonne continuation.

    1. Author

      Ooooooooooooh merci beaucoup! Je suis extrêmement touchée par votre commentaire … J’espère vraiment que votre fille va réussir à s’éclater et vivre de sa passion Merci merci merci infiniment <3

  3. La peur n’est toujours un frein, mais peut être aussi un garde bout. Elle peut être l’étincelle qui te fera avancer. Souviens toi c’est cette peur qui nous a amener ( notre tribu ) dans les montagnes et vois le résultat: beaucoup de bonheur au milieu d’orages. C’était une bonne peur. Tu as cette même force, laisse la filer. Si tu devais tomber, ce n’est rien, l’important est de se relever et je serais la pour t’y aider. Et pour rappel, : te dire que je t’aime est loin de se que je ressent dans mon ventre, ma tête , mon coeur.

  4. Bravo pour cet article, c’est déjà une première étape de mettre des mots sur ces peurs, et avoir le courage de te livrer ainsi 😘

  5. La peur peut nous paralyser, j ai attendu d avoir presque 40 ans et 3 enfants pour en surmonter certaines. Je suis du genre j’ose, j’ose pas? Et récemment je me suis lancee, j ai enfin pour passer mon permis de conduire, j’ai eu un declic. Mes enfants sont mon moteur, m aident à surmonter cette trouille irrationnelle. Rediger cet article, c est commencer à affronter cette peur, je suis sure que parviendra à oser, à te lancer dans ce projet. En attendant la lecture de ton blog est un regal.

    1. Author

      Félicitation pour ton permis! Ma maman l’a également passé tard et c’était un gros cap pour elle <3 Merci beaucoup, je suis ravie que mes articles te plaisent !

  6. Voilà un article qui fait écho en moi… Je suis également bloquée par mes peurs, et même si ça m’arrive d’en surmonter ponctuellement (en pensant tout ça pour ça?), elles reviennent… Le plus dur dans tous ça c’est de se lancer “quand même” ensuite, pendant, la peur disparaît, il n’y a qu’à se laisser guider…
    Continue d’écrire et d’oser, j’adore ce que tu fais, et même si ce n’est pas toujours ton but, tu es une source d’inspiration, merci.

    1. Author

      Oh merci beaucoup, tes mots me touchent beaucoup. Merci de te dévoiler un petit peu à ton tour <3

  7. La peur me bloque aussi souvent, elle m’étouffe. Parfois je la brave, j’ai alors l’impression d’avoir gravi une montagne mais en fait c’était une toute petite colline que les gens traversent tous les jours 😩 mais tant pis pour moi c’est déjà beaucoup et on a chacun nos montagnes (mais parfois j’aimerai ne pas avoir les miennes 😆). Et puis parfois on se sent jugé parceque l’on a peur et c’est dur de sentir le jugement des autres quand on fait de son mieux 😕
    Merci pour cet article.

    1. Author

      Merci à toi pour ton retour, ça fait du bien de se sentir moins seule. Je pense qu’il ne faut pas se comparer aux autres même si c’est difficile (je suis la première à le faire). Chacun son rythme et on va y arriver! <3

  8. Un article très courageux et dans un sens rassurant. On se retrouve toutes et tous dans ces mots/maux. Merci

    1. Author

      Merci beaucoup. Parfois on a juste besoin de savoir que l’on est pas seule <3

  9. Ce lancer et contruire quelque chose de nouveau n’est pas simple… Ça prend souvent du temps et de la patience. Puis certains comme tu dis doutes de tes compétences , s’inquiète…
    Mais ne t’en fais pas, je sais parfaitement que t’en es capable et que peut importe les épreuves tu les surmontera, tu me l’as prouvé plusieurs fois déjà !
    Garde ton objectif en tête et n’abandonne pas.
    Nous serons toujours là pour toi quoi qu’il arrive ❤️

    1. Author

      Oh merci beaucoup de toujours me soutenir peut importe les circonstances ! Tu es le meilleur <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *