Ma combinaison Sirocco de Deer and Doe

Sirocco version finale

Pour ma version de sirocco je suis partie sur la version pantalon en taille 48 en haut et 50 pour le pantalon. J’ai utilisé environ 2m50 pour chaque version et j’ai décidé de coudre 2 versions : d’une part pour vérifier la taille et ensuite car j’étais tout de même curieuse du rendu sur un tissu en jersey milano. 

J’ai donc cousu une première version dans un jersey milano et l’autre dans un jersey de coton. Le jersey milano n’avait que 50% d’élasticité alors que le jersey de coton avait l’élasticité requise par le patron (au moins 60%). J’ai donc commencé ma première version en respectant le tableau des tailles à la lettre, les 2 versions ont été cousues à la surjeteuse et à la machine à coudre pour les finitions. Les instructions étaient claires, le livret est très complet : j’adore. Le projet se monte relativement rapidement et sans difficultés. Je n’ai dû dégainer le découd vite qu’une seule fois pour une erreur d’inattention. 

En ce qui concerne le rendu sur moi c’est là où je suis un petit peu plus mitigée, du moins pour ma première version toile en milano. Ma crainte en choisissant ce tissu était de ne pas pouvoir l’enfiler ou d’être serrée à l’intérieur (élasticité inférieure aux recommandations du patron).  Sur ce point pas de soucis je peux enfiler ma combi sans avoir à me dandiner pour ne pas craquer une couture. La combinaison est très confortable, mieux qu’un pyjama oui oui ! Pour cette version “toile”, le rendu sur moi ne m’a pas tout à fait convaincue, le milano (et la couleur peut-être) me donnait l’impression de porter un pyjama. Le bas du pantalon était un peu trop large à mon goût, le corsage un peu trop décolleté (par ma faute) et surtout le tissu dans l’ensemble ne convenait pas pour le résultat que j’aurais espéré. Je me suis rendue compte après coup que je me suis trompée au niveau du décolleté et c’est pour ça qu’il était trop plongeant ! Je suis très contente d’avoir cousu une version toile pour vérifier la taille et le tombé car comme mentionné plus tôt je n’étais pas tout à fait satisfaite mais c’est le principe d’une toile. Je tiens à préciser que je ne savais pas si l’impression du pantalon trop large était dûe au pantalon étant vraiment trop large ou bien si c’était le tissu qui me donnait cette impression.

Ma 1ère version en Milano "toile"

J’ai donc décidé de passer à la deuxième version (ma version finale) dans mon jersey de coton. 

Pour cette version j’ai décidé de coudre la combi à l’identique au niveau des tailles car le tissu n’avait pas le même taux d’élasticité et le même tombé : j’ai préféré la jouer safe. Durant l’assemblage du haut de la combi j’ai fait attention cette fois-ci au niveau du décolleté et maintenant je le trouve parfait. D’où l’importance de la toile, corriger les petites erreurs lors de la version finale !

Au moment de l’essayage, très bonne surprise, de toute évidence le rendu en jersey de coton me plaisait beaucoup plus. Malgré tout le bas du pantalon avait encore cet aspect un peu grand qui ne me plaisait pas alors j’ai tout simplement affiné les jambes petit à petit jusqu’à un rendu satisfaisant pour moi. J’aurais dû me faire confiance et partir directement sur une taille 48 de partout. Je sais que ce n’est pas la meilleure méthode mais ça a fonctionné pour moi, je ne conseille pas de faire pareil mais j’aime l’aventure et l’adrénaline que voulez-vous. 

Le fin mot de l’histoire est que ce patron est une petite pépite de confort, la combinaison est très belle, j’aime beaucoup ma version finale. Je la porte avec le bas des jambes retroussé et ma paire de doc. Je confirme que ce n’est pas le genre de vêtements que j’ai l’habitude de porter. C’est ma toute première combi que ce soit en couture ou dans le commerce. La combinaison n’a jamais fait partie de ma vie ! Si vous me connaissez bien vous savez que les pantalons ce n’est pas ce que je porte le plus souvent voire jamais. Autant vous dire que c’est un gros changement vestimentaire. Cependant Sirocco 2ème du nom m’a convaincue, je vais la porter avec plaisir. Si vous êtes ronde et que comme moi vous étiez persuadée que la combi n’est pas faite pour vous, je lui laisserais le bénéfice du doute franchement elle est canon et pour toutes les morphologies ! 

Version Milano "test"
Version Jersey de coton finale

Cela fait maintenant presque 3 semaines que j’ai cousu ma combi et contre toute attente j’adore la porter. J’ai rédigé mon article juste après l’avoir cousue afin que les informations soient fraîches. Je n’avais donc pas vraiment de recul sur ma Sirocco. J’adore la porter à la maison évidement car elle est ultra confortable mais aussi pour les petites sorties courses ou balades. J’ai surtout découvert que Sirocco était le vêtement parfait à porter pour mes rendez-vous hebdomadaires natation, ultra facile à retirer et ultra facile à enfiler une fois terminée ! Rien que pour ça elle m’a convaincue et je serais même tentée de m’en coudre une autre.

Merci à Deer and Doe pour l’envoi du patron ainsi que le bon d’achat pour le tissu.

Patron combinaison Sirocco

Tissu jersey de coton kaki rascol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *