Mon corps

Aujourd’hui je reviens pour vous parler de moi, plus particulièrement de mon rapport à mon corps.

Cette semaine j’étais censée publier un article couture comme toutes les semaines. Finalement je n’en ai pas envie. Le cœur n’y est pas. Dernièrement je me pose beaucoup de questions sur mon apparence, ma morphologie, ce à quoi je devrais ressembler ou pas.

Je pense que la question la plus importante est : est-ce que tu te sens bien dans ta peau ? Au fond c’est bien plus compliqué que ça.

J’ai l’impression que cette réponse ne dépend pas que de moi. Il y a cette image que je vois de moi dans le miroir et celle que les gens me donnent l’impression d’avoir. Au travers de petites choses du quotidien, des mots, des regards, la société, tout ça me fait ressentir que je ne devrais pas me sentir bien, pas dans ce corps-là.

L’ironie dans cette histoire c’est que par le passé, lorsque j’étais plus mince, je me sentais bien plus grosse. Avec du recul, je ne l’étais pas vraiment, pas comme aujourd’hui.

Alors je culpabilise de me trouver belle dans le miroir, de ne plus être cette fille ronde juste comme il faut.

Il y a aussi des jours où je décide d’ignorer l’opinion des autres, où je suis sincèrement en paix avec moi-même. Tout n’est pas tout noir ou tout blanc. Le regard que je pose sur moi peut aussi être beau, rempli d’amour. Ce corps fait partie de moi. Je refuse qu’il soit mon ennemi, pas tous les jours. Je pense que ce qu’il est important de retenir c’est que personne n’est parfait.

Il y a des jours où je suis en colère contre mes cuisses qui se frottent, contre ce gros bourrelet quand je m’assoie ou encore le reflet de mon corps que je croise quand je passe devant un miroir dans la rue. Ce qui compte c’est que ces jours-là ne constituent pas mon quotidien.

 

Je suis certaine d'une chose, je veux continuer à faire de mon mieux pour me sentir belle, pour m'aimer et me respecter.

Je veux aussi continuer à faire passer le message qu’il faut vivre pleinement. Il est important de ne pas se refuser une journée à la mer ou la jolie petite robe que l’on a aperçue et que l’on souhaiterait se coudre. Avoir des complexes ce n’est pas grave. Ce qu’il l’est c’est de s’empêcher de vivre et d’être heureux.se.

S’il y a une chose que je peux affirmer c’est que cet été je n’aurai pas honte de me montrer en maillot, je vais continuer à porter des robes moulantes. Mon poids et l’opinion des autres ne changeront pas qui je suis.

Oui j’ai pris du poids. Oui ça déplaît à beaucoup de personnes mais ce n’est pas mon problème. Malgré tout j’aime les robes, j’aime la couleur et j’aime que la couture m’ait permis d’avoir un regard bienveillant sur mon corps, malgré des jours plus difficiles.

19 commentaires

  1. Bravo pour cet article ! La triste réalité c’est qu’on ait besoin de féliciter quelqu’un pour ce genre d’article alors que finalement, on serait tou-te-s plus hereux-ses si les gens nous foutaient la paix avec leurs regards désobligeants. On a assez à faire avec celui que l’on porte sur notre silhouette.
    Je suis comme toi (je me permets de dire TU, sorry ;)), parfois je me dis f*ck les autres, je suis comme je suis. Mais il y a des jours où j’ai honte et où je n’assume pas ce que je vois dans le miroir…
    En tous les cas, le tout est de se sentir bien.

    1. Author

      Ahaha pas de soucis, tu peux me tutoyer 🙂
      Exactement le plus important c’est de se sentir bien et d’être bienveillant avec son corps… On est humain et se sentir bien dans sa peau tout les jours est très difficile. C’est normal d’avoir des jours plus difficiles.

  2. Quel courage de se livrer comme tu le fais sur ce sujet que je connais trop bien… J’ai été mince seulement je ne le savais pas à ce moment la… Et puis je me suis toujours battue avec le poids:-10kg par ci +10 kg par la. En ce moment je suis dans ma fourchette haute. Ce serait mentir de dire que cela me convient mais je ne souhaite pas me focaliser sur ce point qui n’est pas le plus important dans la vie. Toutefois ce sujet est bien plus complexe qu’il n’y paraît, et je souhaite quand même maigrir un peu, non pas pour les autres mais pour moi. Pour me faire plaisir et pour que je me sente plus jolie. En ce qui te concerne, le plus important c’est toi. Que tu trouves un juste équilibre entre l’image que tu as de toi et comment tu te sens dans ton corps. Je te trouve beaucoup de charme et de peps 🙂

    1. Author

      Bonjour, merci pour ce retour très intéressant. Comme tu le dis ce n’est jamais aussi simple. Je te souhaite sincèrement de réussir à te stabiliser à un poids qui te convient et qui te permet de te sentir bien. Je travaille beaucoup sur toutes les choses que j’aborde dans l’article. Cette fois j’essaie de faire ça de façon bienveillante plutôt que de me rabaisser. Mon corps mérite mieux tout comme moi. <3 Merci pour le compliment à la fin <3

  3. A 63 ans et après avoir eu 3 enfants je me fais les mêmes réflexions mais j’arrive à la retraite et je me dis que fini les dress codes que je m’imposais maintenant je me fait plaisir sous l’œil bienveillant de mes enfants qui de fait me trouvent plus belle que moi-même .. Alors soyons ce que nous sommes et pas ce la société tente de nous imposer !

    1. Author

      Exactement, c’est un vrai bonheur de lire que votre beauté rayonne depuis que le dress code n’a plus d’impact sur vous. Continuez à vivre comme bon vous semble, j’ai l’impression que ça vous va bien <3

  4. J’aime beaucoup ton article. Tu es pétillante et je te trouve très belle avec tes rondeurs, c’est ce qui fait ton charme! Je te rassure, même mince on trouve toujours quelque chose qui cloche chez nous, notre apparence est rarement celle que l’on souhaite. Le plus important est que tu aimes qui tu es!

    1. Author

      Merci beaucoup pour ton retour et tes gentils compliments. C’est vrai que les complexes n’ont rien à voir avec la morphologie… C’est pour ça que j’aime insister sur le fait que c’est normal d’avoir des complexes. Le tout c’est de vivre comme on le souhaite sans qu’ils dirigent notre vie <3

  5. Le tout est d’être en bonne santé et bien dans sa tête. Être mince n’est pas synonyme d’être heureuse. J’ai été plus mince et plus complexée. Aujourd’hui je suis plus ronde, c’est moins évident pour m’habiller mais je regarde mon corps avec plus de bienveillance qu’avant et je l’accepte. Tu es belle à l’exterieur, même avec ton rondeurs et tu es belle à l’intérieur et c’est ce qui compte le plus. Gros bisous ma petite Clem

    1. Author

      Exactement, merci beaucoup pour le compliment. Je suis tout à fait d’accord et la minceur n’a rien à voir avec la beauté également, c’est juste que parfois on a tendance à l’oublier <3

  6. Rassures-toi, tu es belle.

    De toute façon, que l’on soit grosse, mince, petite, grande.. On trouvera toujours quelque chose à y redire. Pour certains tu es grosse, pour d’autres tu es une jolie rousse pétillante .

    Ça me fait penser à ma fille qui se critique souvent et qui en souffre à cause du regard des autres ou de leurs paroles assassines.

    Soit toi même, de toute façon, tous les autres sont pris. 😜

    1. Author

      Oui c’est bien vrai, j’aime croire que je suis une jolie rousse pétillante alors! Oui ce n’est pas évident de porter un regard positif sur son corps surtout lorsque l’on est jeune.
      Merci beaucoup pour ton retour <3

  7. Magnifique texte ! J’adore ! Complément fan Clem !
    Des bisous

    1. Author

      Oh, quel surprise de te voir sur mon blog! Merci beaucoup ça me touche <3 Bisous!

  8. Et bah moi je suis fière de toi, un peu plus chaque jour. Tu restera toujours une belle personne de l’interieur comme de l’exterieur. Tu as toujours été et tu seras toujours un rayon de soleil !

    1. Author

      Merci beaucou Manon, ça me touche beaucoup surtout venant de toi. Je peux te retourner le compliment <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *